Lallemand Animal Nutrition
Africa / Middle East - Français   [ Changer ]
Actualités

14 Mar 2019

Renforcer l’hygiène: gestion microbienne de l’environnement animal

14 Mar 2019

améliorer hygiène bâtiments élevage

La nutrition, l’immunité, la génétique et l’environnement animal sont les quatre leviers permettant d’assurer et d’optimiser la qualité de la production animale. Jusqu’ici, l’accent a été mis principalement sur l’optimisation des trois premiers domaines. Une meilleure gestion de l’environnement animal offre toutefois également un potentiel d’amélioration considérable compte tenu des défis actuels, tels que la réduction de l’utilisation d’antibiotiques.

 

Coloniser positivement “le vide microbien”

L’amélioration de la gestion de l’environnement animal passe par l’optimisation des mesures d’hygiène et de biosécurité, dans le but de limiter durablement l’incidence des microorganismes indésirables, potentiellement pathogènes. Ces mesures permettent de maintenir un bon statut sanitaire dans le bâtiment d’élevage avec comme corollaire direct une utilisation plus raisonnée des traitements vétérinaires (antibiotiques notamment).

Il est primordial de comprendre que le nettoyage et la désinfection ne suffisent pas à eux seuls à garantir un environnement microbien sûr à long terme. En effet, les surfaces des bâtiments ne sont pas stériles. Après la désinfection, les microorganismes de l’environnement de l’animal (biofilms résiduels, l’air, poussières, litière, excrétions animales, etc.) recolonisent rapidement les surfaces.

Pour cette raison, Lallemand Animal Nutrition propose une solution innovante à base de bactéries : LALFILM PRO. Les bactéries positives de LALFILM PRO colonisent le «vide microbien» laissé après le nettoyage et la désinfection des bâtiments d’exploitation. En aidant à établir rapidement un biofilm positif (dans le bâtiment), l’application de LALFILM PRO laisse peu de place aux micro-organismes indésirables pour recoloniser l’environnement.

 

Gestion innovante de l’environnement microbien

LALFILM PRO est un mélange de bacilles et de bactéries lactiques spécialement sélectionnés. Il est utilisé après l’étape de désinfection pour coloniser les surfaces dans l’environnement animal via l’installation, d’un biofilm positif, limitant ainsi, les possibilités de développement de bactéries indésirables.

LALFILM PRO est un outil efficace qui complète les processus de nettoyage et de désinfection et aide à maintenir un environnement microbien mieux maîtrisé dans les bâtiments d’élevage, comme requis en début de cycle de production. Un système intégré de gestion de l’hygiène en trois étapes comprend ainsi:

1)         Nettoyage

2)         Désinfection

3)         Application d’un biofilm positif

schema installation d'un biofilm positif sur les surfaces avant la recolonisation par des bactéries indésirables

Il est démontré que cette approche peut réduire considérablement l’incidence des problèmes de santé causés par les microorganismes indésirables et les biofilms négatifs.

Les bactéries de LALFILM PRO ont été soigneusement sélectionnées dans la bibliothèque de souches de bactéries « Lallemand », notamment pour leur innocuité et leur aptitude à former un biofilm.  Ainsi, le biofilm positif occupe rapidement l’espace laissé vide sur les surfaces des bâtiments, laissant moins de place pour l’adhésion et/ou le développement de bactéries indésirables. De plus, la production d’acide lactique par les bactéries lactiques abaisse localement le pH, créant un environnement incompatible avec le développement de nombreux microorganismes indésirables qui pourraient éventuellement former des biofilms persistants.

 

Résultats d’un essai en élevage (porcelets, France, 2017)

Un essai a été réalisé en France avec trois lots consécutifs de porcelets dans un élevage commercial (plus de 2000 porcelets au total).

L’application de LALFILM PRO sur les murs et les sols après nettoyage et désinfection, et avant l’entrée des animaux dans le bâtiment, a eu comme résultat:

  • La formation d’un environnement microbien positif dans le bâtiment ;
  • La réduction du développement de bactéries indésirables (streptocoques, coliformes) dans l’environnement des animaux

Grâce à un environnement microbien mieux maîtrisé, la survie des porcelets a été améliorée: le total des pertes de porcelets sur trois cycles de production étaient de 1,46% dans le groupe témoin contre 0,43% avec LALFILM PRO (p = 0,016).

Ces résultats montrent que LALFILM PRO contribue à créer un environnement microbien plus sûr avant que les animaux ne pénètrent dans le bâtiment et contribue ainsi à l’optimisation des conditions environnementales pour une meilleure qualité de production.