Lallemand Animal Nutrition
Africa / Middle East - Français   [ Changer ]

COVID-19 Info
Nous tenons à informer nos clients et partenaires que nous mettons tout en œuvre pour assurer la continuité de nos services pendant cette période. Nous avons appliqué des plans d'urgence dans nos sites de production, et - à ce jour - notre production se poursuit selon des mesures de sécurité strictes pour protéger la santé de notre personnel. Nous tiendrons nos clients informés de l'évolution de la situation.

Actualités

05 Juin 2018

Les probiotiques Lallemand protègent les abeilles

05 Juin 2018

Une étude récente (1) montre que nos deux souches probiotiques Sacharomyces cerevisiae var. boulardii CNCM I-1079 et Pediococcus acidilactici CNCM MA 18 / 5M sont efficaces pour protéger les abeilles contre une infection fongique appelée nosémose. Cette infection est associée au syndrome d’effondrement des colonies et sa prévalence augmente rapidement.

Cette maladie est aujourd’hui traitée à l’aide d’antibiotiques mais leur efficacité est en baisse en raison de l’émergence de souches résistantes du champignon. Dans cet essai original mené par l’Université de Laval au Canada en partenariat avec Lallemand Animal Nutrition, les deux probiotiques ont significativement augmenté la survie des abeilles tant en préventif qu’en curatif, réduisant ainsi le besoin d’antibiotiques:

  • La survie des abeilles est significativement augmentée de 28,8% avec acidilactici CNCM MA 18 / 5M et de 29,9% avec S. boulardii CNCM I-1079 lorsque les probiotiques ont été administrés aux abeilles mélangées dans du sirop de sucre dans une approche préventive pendant deux semaines.
  • Pediococcus acidilactici CNCM MA 18 / 5M a augmenté la survie des abeilles de 23% et boulardii CNCM I-1079 de 41% lorsque les abeilles le reçoivent après une infection.

Les auteurs ont émis l’hypothèse que le mécanisme d’action pourrait impliquer une amélioration de la réponse immunitaire et des processus de réparation tissulaire, protégeant ainsi les abeilles des dommages causés par le parasite.

Notre équipe poursuit également d’autres études sur les abeilles en France et nous espérons développer des solutions durables pour protéger ces précieuses travailleuses !

Pour plus de détails sur l’étude :

https://www.ulaval.ca/notre-universite/salle-de-presse/communiques-de-presse/details/article/des-probiotiques-pour-proteger-les-abeilles-contre-une-infection-associee-au-syndrome-deffondrement.html

 

  1. El Khoury S. et al. (2018) Deleterious Interaction Between Honeybees (Apis mellifera) and its Microsporidian Intracellular Parasite Nosema ceranae Was Mitigated by Administrating Either Endogenous or Allochthonous Gut Microbiota Strains Front. Ecol. Evol., 23 May 2018 (https://doi.org/10.3389/fevo.2018.00058)