Lallemand Animal Nutrition
Africa / Middle East - Français   [ Changer ]
Actualités

04 Mar 2019

Sevrage des porcelets : Les antibiotiques ne sont pas automatiques !

04 Mar 2019

sevrage porcelets alternatives aux antibiotiques

Le plan national «Ecoantibio 2», lancé par le gouvernement en 2017 et qui s’étend jusqu’en 2021, promeut la diminution de l’utilisation des antibiotiques et encourage les solutions préventives afin de lutter contre l’antibiorésistance. Des stratégies de démédication doivent être mises en place dans les élevages. L’alimentation et le contrôle de l’environnement des animaux apparaissent comme deux leviers efficaces dans ce contexte.

 

Une levure probiotique pour renforcer les défenses naturelles

LEVUCELL SB est une levure probiotique vivante améliorant les fonctions intestinales, via la régulation du microbiote ou la modulation des défenses naturelles.

Une étude réalisée par l’université de Milan a comparé les performances de porcelets recevant LEVUCELL SB dans un aliment réduit en antibiotiques et celles de porcelets nourris avec un aliment médicamenteux.

(Université de Milan, Italie, 2015)

Dans cet essai, aucune différence significative n’a été observée entre les deux groupes, et le calcul du cout/kg de viande produit affiche une rentabilité supérieure en faveur du groupe LEVUCELL SB. Ces résultats font du probiotique une solution efficace pour soutenir les stratégies de réduction des antibiotiques.

 

Améliorer les performances des porcelets grâce à un dérivé de levure

Outre les antibiotiques, l’oxyde de zinc est également utilisé après le sevrage à des dosages thérapeutiques pour ses propriétés anti-diarrhéiques. Il est aussi sujet à une règlementation visant à limiter son utilisation.

Une solution alternative qui peut être utilisée est YANG, une association unique de fraction de levures offrant une capacité d’inhibition des bactéries indésirables, via des propriétés d’adhésion aux pathogènes et de stimulation des défenses.

t: 0,05 < p < 0,1      (Ferme commerciale Hongrie, 2015)

Dans un essai conduit en station expérimentale, nous avons observé que dans un aliment avec une dose minimale d’oxyde de zinc, YANG avait la capacité de maintenir voire d’améliorer la croissance des porcelets en comparaison à un aliment supplémenté avec une dose thérapeutique en 1er et 2ème  âge.

 

Au regard de ces données, l’utilisation d’additif probiotique (LEVUCELL SB) ou d’ingrédient spécifique (YANG) apparaissent comme des outils crédibles dans le contexte actuel de réduction des traitements antimicrobiens de l’aliment.

 

Dominique Baudry, ingénieur commercial chez Lallemand Animal Nutrition Dominique Baudry, ingénieur commercial chez Lallemand Animal Nutrition ajoute :

« LEVUCELL SB peut-être apporté dès la phase de lactation de la truie pour optimiser les performances des porcelets et limiter les troubles digestifs.  YANG peut être utilisé pour sécuriser la phase de transition notamment en conditions sanitaires difficiles. Deux solutions efficaces pour soutenir votre stratégie d’alimentation dans le contexte global de réduction de l’utilisation des antibiotiques. »