Lallemand Animal Nutrition
Africa / Middle East - Français   [ Changer ]

COVID-19 Info
Nous tenons à informer nos clients et partenaires que nous mettons tout en œuvre pour assurer la continuité de nos services pendant cette période. Nous avons appliqué des plans d'urgence dans nos sites de production, et - à ce jour - notre production se poursuit selon des mesures de sécurité strictes pour protéger la santé de notre personnel. Nous tiendrons nos clients informés de l'évolution de la situation.

Actualités

18 Avr 2017

Une méta-analyse présentée aux JRAs montre les bénéfices de YANG pour le démarrage des poulets de chair

18 Avr 2017

Lors des dernières Journées de la Recherche Avicole qui se tenaient à Tours les 5-6 avril 2017, Lallemand Animal Nutrition a présenté une nouvelle étude montrant les avantages de son association de fractions de levures spécifiques, YANG, lors du démarrage des poulets de chair1. Les résultats combinés de six essais réalisés en Europe pendant la phase de démarrage indiquent une amélioration significative des performances zootechniques  ̶  gain moyen quotidien, efficacité alimentaire, poids en fin de démarrage  ̶  ainsi qu’une réduction significative de la mortalité pendant le démarrage, avec YANG. Ces données statistiques robustes montrent un avantage de croissance apporté par le dérivé de levure spécifique lors de cette étape clé pour la réussite du cycle de production du poulet de chair.

Une formule innovante destinée aux jeunes animaux

YANG, l’association de levure de nouvelle génération (Yeast Association New Generation), a été lancé par Lallemand Animal Nutrition en 2015. Il s’agit d’une alliance synergique de souches spécifiques de levures inactivées issue de la recherche Lallemand en partenariat avec des instituts de recherche réputés. Les propriétés des dérivés de levure (produits obtenus à partir de cellules de levure inactivées) et leur capacité à 1) adhérer à des bactéries spécifiques et 2) moduler le système immunitaire, sont bien connues en nutrition humaine et animale. La recherche Lallemand a permis de renforcer le fait que ces propriétés sont étroitement liées à la souche de levure, mais peuvent aussi être influencées par les procédés de production des levures. Grâce à la mise en œuvre de technologies de pointe appliquées pour la première fois dans ce domaine, les équipes R & D de Lallemand ont ainsi sélectionné des souches spécifiques ayant des propriétés complémentaires et les ont combinées dans une formule unique. Des essais conduits dans différentes espèces (crevettes, porcelets et jeunes ruminants) ont déjà montré des effets bénéfiques en conditions de stress telles que le sevrage, les transitions alimentaires ou les challenges sanitaires chez les jeunes. Cette méta-analyse est la première publication en volaille.

 

Optimisation du démarrage de poulets de chair

Chez les poulets de chair, la performance technico-économique finale est déterminée très tôt au cours du démarrage, période décisive à la maturation des fonctions digestives et de l’immunité des poussins. Par conséquent, assurer un rendement efficace dès le démarrage est un objectif clé pour les producteurs. Entre 2015 et 2016, six essais ont été réalisés dans plusieurs stations de recherche ou élevages commerciaux dans différents pays européens afin d’évaluer les effets de YANG sur les performances au cours du démarrage (entre 10 et 14 jours selon la mise en place de l’essai). L’analyse statistique des résultats des six essais indique pour le groupe de traitement YANG:

  • Un poids final plus élevé en fin de démarrage (+3,6%), tandis que le poids initial était statistiquement équivalent entre les groupes pour chaque essai (375 g pour les lots YANG, contre 362 g pour les témoins, P <0,001)
  • Une amélioration significative de 3,6% de la croissance au démarrage (Gain Moyen Quotidien: 28,6 g / animal / jour avec YANG, contre 27,6 pour les témoins, P <0,001)
  • Une amélioration significative (-0,6%) de l’efficacité alimentaire (Indice de consommation: 1,267 avec YANG, contre 1,275 pour le témoin, P = 0,006),
  • Une diminution du taux de mortalité de 0,8% pendant la période de démarrage (2,9% avec YANG, contre 3,7% pour le témoin, P = 0,001).
  • Il a été conclu que la nouvelle association de fractions de levures spécifiques permet d’optimiser les performances zootechniques pendant le démarrage, période critique de l’élevage de poulets de chair.
 
1- Barbé F., Sacy A., Bertaud B., Chevaux E., Castex M. Optimisation du démarrage de poulets de chair par l’apport d’une nouvelle association de fractions de levures spécifiques. Journées de la Recherche Avicole 2017, April 5-6, Tours, France