Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]

COVID-19 Info
Nous tenons à informer nos clients et partenaires que nous mettons tout en œuvre pour assurer la continuité de nos services pendant cette période. Nous avons appliqué des plans d'urgence dans nos sites de production, et - à ce jour - notre production se poursuit selon des mesures de sécurité strictes pour protéger la santé de notre personnel. Nous tiendrons nos clients informés de l'évolution de la situation.

Actualités

22 Mar 2013

Deux études novatrices présentées par Lallemand aux Journées de la Recherche Porcine explorent le transfert des endotoxines de la mère au porcelet et les effets sur la maturité des porcelets d’un programme antioxydant.

22 Mar 2013

Blagnac (France) – Lallemand confirme son engagement dans la recherche porcine et en particulier dans le domaine de la nutrition des truies en péri-partum, par deux nouvelles études présentées aux dernières « Journées de la Recherche Porcine ». La première étude montre les avantages d’un complexe d’antioxydants primaires et secondaires comprenant MELOFFED® (concentré de melon riche en enzymes antioxydantes), et la levure riche en sélénium biodisponible ALKOSEL®, sur la maturité et l’homogénéité des porcelets à la naissance. L’autre étude présentée par David Guillou, Responsable R&D Porc, étudiait le rôle potentiel des endotoxines digestives dans l’apparition de la Métrite-Mammite-Agalactie (MMA) chez la truie, et les bénéfices de la levure vivante sur l’incidence de ce syndrome via la sécurisation de la digestion. Cette étude indique que les endotoxines ne sont pas une fatalité et qu’il est possible de limiter leur transmission de la truie au porcelet.

Combattre l’immaturité des porcelets grâce à un complexe antioxydant contenant MELOFEED et ALKOSEL

Il y a trois ans, Lallemand Animal Nutrition présentait aux JRPs une première étude sur l’immaturité des porcelets à la naissance, un problème de plus en plus fréquent en élevage à l’heure de l’hyperprolificité, responsable également d’une grande hétérogénéité intra-portée. Cette étude avait permis de définir une échelle d’évaluation de la maturité des porcelets à la naissance afin de pouvoir évaluer ce critère de manière la plus objective possible.  Ceci a contribué à confirmer la réalité de la présence de porcelets immatures au sein de portées de taille importante. Les scientifiques pensent que l’immaturité est déterminée très tôt, dès les premiers jours de gestation. Durant cette période, l’embryon est exposé à des stress oxydatifs intenses.  Un essai a été réalisé afin de mesurer l’impact de la distribution à la truie d’un complexe d’antioxydants pendant l’intervalle sevrage-oestrus, sur le niveau de maturité des porcelets à la naissance et sur l’homogénéité des poids intra-portée.

Les défenses antioxydantes de l’organisme sont assurées par différentes voies complémentaires basées sur des systèmes enzymatiques ou de molécules antioxydantes qui neutralisent les radicaux libres. Le complément utilisé dans l’étude associe antioxydants primaires – voies enzymatiques-  (Superoxide dismutase et catalase naturelles contenues dans MELOFEED®, sélénium biodisponible ALKOSEL®) et secondaires –molécules neutralisantes- (Vitamine E, Vitamine C), afin d’offrir une protection optimale.  En tout, ce sont 924 porcelets, nés de truies témoin et traitées, qui furent étudiés à la naissance, et leur maturité évaluée selon la méthode décrite précédemment, à partir de critères morphologiques et comportementaux (3).

Cette étude montre que la distribution du complexe à la truie lors de la période sevrage-oestrus réduit significativement le pourcentage de porcelets immatures par portée (8,8% contre 21,1% pour le lot témoin, P < 0,05),  ainsi que l’hétérogénéité des poids intra-portée (graphe).

Cette étude originale confirme également le déterminisme précoce de l’hétérogénéité et de l’immaturité, dès la fécondation et même avant (l’œstrus est une période de stress oxydatif intense).

Rôle des endotoxines intestinales dans la MMA et potentiel du LEVUCELL SB pour réduire son incidence

Chez la truie, il a été suggéré que la libération d’endotoxines bactériennes dans la lumière intestinale puisse jouer un rôle dans l’apparition du syndrome d’hypogalactie post-partum (SHP), une forme modérée de la MMA.  Nos propres observations en élevage indiquent en outre que l’utilisation de la levure probiotique S. boulardii CNCM I-1079 (LEVUCELL® SB) chez la truie en péri-partum pourrait réduire l’incidence du SHP.

Afin de vérifier ce bénéfice supplémentaire du probiotique LEVUCELL® SB, mais aussi de mieux comprendre le devenir des endotoxines bactériennes entre l’intestin et la circulation sanguine de la truie et leur éventuel transfert au porcelet, un essai a été réalisé dans un élevage atteint de SHP chronique. L’essai a débuté trois semaines avant la date prévue de mise-bas. Les symptômes du SHP furent évalués deux fois par jour et les taux d’endotoxines mesurés dans les feces, le sang et le lait ou colostrum des truies, puis dans le sang des porcelets.

Cette essai a montré que LEVUCELL® SB pouvait contribuer à réduire l’incidence du SHP :

  • L’incidence de signes cliniques du SHP (fièvres chez les truies, diarrhées néonatales des porcelets) tend à décroître avec LEVUCELL SB par rapport au témoin (P=0,09).
  • Le taux d’endotoxines du colostrum tend à diminuer avec LEVUCELL® SB, ainsi que le taux plasmatique vers la fin de la lactation.

Cette étude étaye également la thèse selon laquelle les endotoxines joueraient un rôle dans le SHP et pourraient se transmettre de l’intestin de la truie au sang du porcelet  via la mamelle :

  • Mise en évidence d’une corrélation positive entre taux d’endotoxine dans le colostrum et signes cliniques du SHP.
  • Modulation par LEVUCELL®SB du niveau de LPS binding protein (LBP) dans la circulation de la truie.
  • Enfin, une corrélation positive entre contamination du colostrum de la mère et du sang des porcelets fut mise en évidence.

Les effets du LEVUCELL® SB sur la réduction de l’incidence du SHP mis en évidence ici sont cohérents avec les modes d’actions connus de la levure vivante LEVUCELL SB qui implique à la fois une amélioration de l’équilibre de la microflore digestive et un renforcement de la barrière intestinale.