Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]
Actualités

29 Mar 2018

Ensilage d’herbe: pourquoi utiliser des conservateurs ?

29 Mar 2018

Au cours des derniers mois, les prix du lait et de la viande ont fluctué. Dans le même temps, les conditions climatiques montrent une grande variabilité et une grande insécurité, résultant en une qualité de fourrage très variable.

Alors que les agriculteurs se préparent pour la récolte de l’herbe, il est crucial de garder en tête que chaque gramme de matière sèche et de nutriments est compté.  La conservation optimale du fourrage est essentielle pour préserver à la fois la teneur en matière sèche et la valeur nutritive de l’herbe afin d’optimiser l’efficacité alimentaire et le retour sur investissement.

 

Les bonnes pratiques en ensilage d’herbe

Comparé à d’autres types de fourrages, tel que le maïs, l’herbe possède certaines caractéristiques spécifiques qui peuvent avoir un impact sur la conservation de l’ensilage à différents niveaux :

  • L’herbe peut avoir une faible teneur en sucre, ce qui peut ralentir la fermentation.
  • L’herbe peut avoir une teneur élevée en protéines et en nutriments, ce qui peut augmenter le pouvoir tampon du fourrage, ralentir la fermentation et rendre difficile la chute du pH.
  • L’herbe peut avoir une MS élevée. Au-dessus de 30%, la stabilité aérobie peut être compromise, ce qui se traduit par des pertes de MS, d’énergie ou encore de valeur nutritive.

Le préalable à un ensilage bien conservé est un silo bien conçu et d’une propreté parfaite. La qualité du stock fourrager conditionne une année de performance et mérite donc bien quelques heures de préparation.

 

Le rôle des inoculants d’ensilage

La conservation de la matière sèche, de l’énergie ou encore de la valeur alimentaire du fourrage est optimisée grâce à l’utilisation d’additifs d’ensilage qui permettent :

  • Une acidification rapide du fourrage
  • Une meilleure stabilité aérobie
  • Une amélioration de la digestibilité des fibres

 

Le témoignage d’utilisateurs de conservateurs d’ensilage d’herbe

Lasternas

Isabelle et Olivier LASTERNAS (24) – Membre du réseau Fermes Pilotes

  • 120 vaches mises à la reproduction (race Limousine) 115 vaches pleines et 110 veaux sevrés.
  • 110 ha d’herbe (10 ha de luzerne et trèfle + 30 ha de prairie permanente + prairie naturelle), 15 ha de maïs grain et maïs ensilage et 10-15 ha d’orge. Tout est auto-consommé par le troupeau.
  • Ensilage d’herbe et maïs en silo couloir.

« La décision d’utiliser un conservateur sur l’ensilage d’herbe est venue du fait d’une ouverture de plus en plus précoce du silo (environ 10 octobre) et d’un avancement lent du front d’attaque en début de saison. À ce moment là nous constations un échauffement du fourrage et donc un certain volume de perte. D’autre part nous réalisons la récolte à l’auto-chargeuse avec une coupe longue (5/8 cm), ce qui induit des problèmes de tassage. Nous avons donc pris la décision de traiter nos silos. Concernant la facilité d’utilisation, aucun problème de ce coté là, le produit se dissout très bien, il faut seulement veiller à l’étalonnage sur l’équipement (auto-chargeuse). Les signes visibles que nous avons pu observer avec l’inoculant d’ensilage LALLEMAND sont : absence d’échauffement au front d’attaque, aucune odeur désagréable, bien meilleure appétence (odeur de caramel), pas de refus à l’auge. Les animaux sont visuellement en bon état, avec une très belle qualité de poils