Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]
Actualités

04 Avr 2018

Comment réussir son ensilage d’herbe ?

04 Avr 2018

La bonne qualité d’un ensilage permet de préserver la teneur en matière sèche et les qualités nutritives des fourrages. Pour un ensilage d’herbe réussi, une gestion maîtrisée du chantier d’ensilage et notamment l’utilisation d’inoculants adaptés est crucial.

 

Maîtriser les étapes d’un chantier d’ensilage d’herbe:

Il est primordial de maîtriser les différentes étapes d’un chantier d’ensilage pour optimiser la qualité des fourrages qui représentent une partie importante de la ration des animaux :

1-  Préparation des silos : conception, préparation et hygiène du silo

2-  Fourrage, stade de récolte et teneur en matière sèche

3-  La récolte : en tenant compte de la hauteur de coupe, du hâchage et de l’heure de coupe

4- Optimisation à l’aide d’agents d’ensilage : les critères de choix d’un conservateur d’ensilage

5-  Incorporation de l’agent d’ensilage : importance de l’application

6-  Remplissage et tassement : vitesse et technique de remplissage, durée de tassement

7-  Couverture et fermeture : vitesse de couverture et qualité des plastiques

8-  Désilage : vitesse et technique de désilage.

 

Utiliser des conservateurs d’ensilage

La préservation de la matière sèche, de l’énergie ou encore de la valeur nutritive du fourrage est optimisée grâce à l’utilisation d’additifs d’ensilage qui permettent :

  • une acidification rapide du fourrage
  • une meilleure stabilité aérobie
  • une amélioration de la digestibilité des fibres

 

Le témoignage d’utilisateurs de conservateurs d’ensilage d’herbe

Lasternas

Isabelle et Olivier LASTERNAS (24) – Membre du réseau Fermes Pilotes

  • 120 vaches mises à la reproduction (race Limousine) 115 vaches pleines et 110 veaux sevrés.
  • 110 ha d’herbe (10 ha de luzerne et trèfle + 30 ha de prairie permanente + prairie naturelle), 15 ha de maïs grain et maïs ensilage et 10-15 ha d’orge. Tout est auto-consommé par le troupeau.
  • Ensilage d’herbe et maïs en silo couloir.

« La décision d’utiliser un conservateur sur l’ensilage d’herbe est venue du fait d’une ouverture de plus en plus précoce du silo (environ 10 octobre) et d’un avancement lent du front d’attaque en début de saison. À ce moment là nous constations un échauffement du fourrage et donc un certain volume de perte. D’autre part nous réalisons la récolte à l’auto-chargeuse avec une coupe longue (5/8 cm), ce qui induit des problèmes de tassage. Nous avons donc pris la décision de traiter nos silos. Concernant la facilité d’utilisation, aucun problème de ce coté là, le produit se dissout très bien, il faut seulement veiller à l’étalonnage sur l’équipement (auto-chargeuse). Les signes visibles que nous avons pu observer avec l’inoculant d’ensilage LALLEMAND sont : absence d’échauffement au front d’attaque, aucune odeur désagréable, bien meilleure appétence (odeur de caramel), pas de refus à l’auge. Les animaux sont visuellement en bon état, avec une très belle qualité de poils