Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]
Actualités

17 Mai 2019

Comment s’assurer que le conservateur d’ensilage traite bien l’ensemble du silo ?

17 Mai 2019

conservateur ensilage traite tout silo

L’utilisation d’un conservateur d’ensilage permet de limiter les pertes et ainsi d’optimiser la conservation de son fourrage (maïs, herbe, luzerne…). Pour une meilleure qualité de fourrage il faut utiliser un conservateur adapté au type de fourrage et suivre de bonnes pratiques, notamment pour s’assurer que l’innoculant traite l’ensemble du silo.

Traiter l’ensemble du silo permet de préserver le potentiel non négligeable que représente le fourrage sous la bâche.

 

Garantir la survie des bactéries

Certains conservateurs d’ensilage dont ceux de la gamme Lallemand sont conservés sous forme de poudre hydrodispersible dans un sachet en aluminium. Les bactéries sont préservées sous forme lyophilisée. Avant l’application, les bactéries sont réactivées lorsqu’elles sont mélangées à l’eau. La viabilité de la bactérie après dilution dépend énormément de la formulation et de la technologie utilisée.


Figure : Viabilité temporelle de l’inoculant (%) en suspension dans l’eau : comparaison de 7 produits commerciaux (données internes de Lallemand Animal Nutrition, 2017).

La Figure montre la viabilité des bactéries en suspension dans l’eau au fil du temps, ou leur stabilité, pour différents produits disponibles sur le marché, y compris les formulations HC (Haute Concentration) de Lallemand. Elle indique que certains produits peuvent perdre plus de 25 % de leur viabilité dès les deux premières heures après dilution. Au bout de six heures, la viabilité a chuté à 60 %. Les produits utilisant la technologie HC de Lallemand présentent une survie des bactéries en suspension allant jusqu’à 24 heures.

 

Éviter la sédimentation

Les additifs pour l’ensilage sont très concentrés, des milliards de bactéries sont présentes dans chaque goutte de produit dilué. Pour être efficace, il est essentiel que leur application soit homogène pendant le chantier.

Nous avons également réalisé des études de comparaison de la sédimentation montrant que des additifs Haute Concentration restent en suspension pendant des heures, ce qui garantit une application homogène dans l’ensemble du silo. Dans des formulations non HC, les bactéries ont tendance à couler au fond de la cuve quelques heures seulement après avoir été mélangées avec de l’eau. Ainsi, l’application est loin d’être optimale. La partie inférieure du silo peut recevoir la plus grande concentration d’additif alors qu’en haut du silo (où le risque d’instabilité aérobie est souvent plus important à cause de d’une porosité plus importante), l’ensilage peut recevoir très peu d’additif en raison de cette sédimentation.

La survie des bactéries et la sédimentation sont des critères essentiels d’efficacité des additifs pour l’ensilage. L’utilisation d’additifs reconnus dans ces domaines peut permettre aux producteurs d’optimiser leur investissement.

Découvrez-en plus sur la technologie Haute Concentration