Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]

COVID-19 Info
Nous tenons à informer nos clients et partenaires que nous mettons tout en œuvre pour assurer la continuité de nos services pendant cette période. Nous avons appliqué des plans d'urgence dans nos sites de production, et - à ce jour - notre production se poursuit selon des mesures de sécurité strictes pour protéger la santé de notre personnel. Nous tiendrons nos clients informés de l'évolution de la situation.

Actualités

10 Mar 2020

Feu vert pour l’utilisation de LEVUCELL SB sur les dindes en Europe

10 Mar 2020

autorisation levure dinde

Saccharomyces cerevisiae boulardii CNCM I-1079 reste le seul additif pour l’alimentation animale autorisé dans l’Union Européenne pour des applications de sécurité alimentaire

the first and only feed additive authorized in the EU with a food safety application

Nous sommes fiers d’annoncer que la souche probiotique de levure vivante Saccharomyces cerevisiae boulardii CNCM I-1079, LEVUCELL SB, est désormais autorisée en dinde dans l’Union Européenne (UE). Elle est autorisée en tant qu’additif zootechnique pour réduire la contamination par la salmonelle des carcasses de dindes et des espèces aviaires mineures destinées à la production de viande1. La dinde au même titre que le poulet de chair est une source importante d’agents pathogènes d’origine alimentaire. Après avoir été le premier et le seul additif alimentaire autorisé dans l’UE pour une application de sécurité alimentaire en 20172, la souche S. c. boulardii CNCM I-1079 peut maintenant être utilisée chez toutes les espèces aviaires destinées à la production de viande.

Une question de sécurité alimentaire

La viande de volaille peut être associée à des risques de pathogènes. Selon une enquête sur les zoonoses menée par l’EFSA en 2017, près de 32 % des échantillons de viande de dinde (n=1 000 échantillons provenant de 10 états membres) et 37 % des échantillons de viande de poulet de chair étaient contaminés par Campylobacter. Les échantillons positifs à Salmonella représentaient 4,2 % de la viande de dinde (n=4 000 échantillons) et 4,9 % des échantillons de poulets de chair 3.

Une approche innovante dans le cadre de l’initiative “one health” (une seule santé)

Cette application innovante d’un probiotique est basée sur la solide compréhension du mode d’action de S. c. boulardii CNCM I-1079 et de ses effets bénéfiques dans le tube digestif, en particulier ses propriétés uniques favorisant l’équilibre du microbiote intestinal et renforçant les défenses naturelles.

« Dans un contexte mondial de lutte contre la résistance aux antimicrobiens dans l’UE4, la réduction de l’utilisation des antimicrobiens dans la production animale est un objectif clé, tandis que la sécurité et la qualité des aliments sont soumises à une pression accrue. La salmonellose est l’une des principales maladies d’origine alimentaire auxquelles est confrontée l’industrie avicole dans le monde entier. Le contrôle des salmonelles requiert une approche multifactorielle qui concerne l’ensemble de la chaîne de production, de la ferme à l’assiette. Disposer d’un additif alimentaire qui soit également reconnu pour aider à réduire le risque de contamination des carcasses par Salmonelle est une opportunité pour l’ensemble de la filière« , a commenté Jean-Baptiste Soula, Support technique, Volaille, Lallemand Animal Nutrition.

Une levure probiotique pour aider à répondre aux défis sanitaires dans les élevages de dindes

Le bénéfice démontré de S. c. boulardii CNCM I-1079 sur la contamination des carcasses de volaille est un effet de l’action du probiotique. LEVUCELL SB est bénéfique pour l’équilibre du microbiote intestinal, qui est un acteur clé des fonctions physiologiques digestives et immunitaires des volailles. Au-delà de l’impact positif sur la contamination des carcasses, LEVUCELL SB contribue également à améliorer les performances en élevage et à réduire le risque de troubles digestifs causés par E. coli, Clostridium perfringens ou d’autres agents responsables d’entérites non spécifiques (Delpont et al., 2015; Mathis et al., 2014). S. c. boulardii est connu pour renforcer les jonctions serrées entre les cellules épithéliales,réduisant ainsi la capacité des bactéries à adhérer aux cellules épithéliales de l’hôte (Czerucka et al., 2000). Cela peut renforcer la fonction de barrière intestinale et contribuer à réduire le transfert des bactéries indésirables vers les ganglions mésentériques et le sang.

 

Grâce à LEVUCELL SB, l’industrie avicole dispose d’un outil moderne pour mettre en œuvre des procédures de prévention plus strictes de l’élevage à l’abattoir, et à toutes les étapes de la transformation des aliments, tout en assurant des niveaux élevés de performance de croissance.