Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]
Actualités

26 Juil 2022

Pourquoi un ensilage de mauvaise qualité produit-il un excès d’azote soluble ?

26 Juil 2022

ensilage mauvaise qualité azote protéines

Une bonne conservation de l’ensilage vise à maintenir une valeur d’ensilage aussi proche que possible de celle du fourrage frais au pré. Le processus de fermentation peut toutefois affecter cette valeur initiale. À partir de la coupe, tout au long du processus jusqu’à la stabilisation du fourrage dans le silo, chaque étape peut avoir un impact (positif ou négatif) sur la matière sèche (MS), les récupérations d’énergie, mais aussi la qualité et la disponibilité des protéines.

Si l’on observe les valeurs protéiques dans un silo, le processus d’ensilage ne modifiera pas nécessairement le taux de protéine brute (PB)*, mais pourra avoir un impact considérable sur la nature des composés azotés produits par la dégradation des protéines (les protéines étant les seules molécules à contenir de l’azote). Cela peut entraîner la production d’ammoniaque et une augmentation de la proportion d’azote soluble.

Un mauvais procédé d’ensilage (avec une fermentation dominée par des clostridies et des entérobactéries) sera à l’origine d’une protéolyse et d’une libération importante d’ammoniaque.

* Le taux de protéine brute représente la teneur en protéines vraies et autres sources d’azote sans valeur nutritionnelle (N soluble et ammoniaque, tous deux des produits de dégradation des protéines).