Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]
Actualités

19 Avr 2019

Pourquoi être attentif à la période de sevrage des porcelets ?

19 Avr 2019

porcs sevrage alternatives antibiotiques

Le sevrage est une période critique. Le porcelet subit une série de changements importants qui sont autant de sources de stress : séparation avec la mère, mélange avec d’autres portées, changement de bâtiment, passage d’un aliment liquide (lait) à solide, etc. Les conséquences physiologiques sont nombreuses.

 

Qu’est ce que le sevrage des porcelets ?

Le cycle de vie d’une truie est rythmé par plusieurs étapes :

  • L’insémination
  • La gestation
  • La mise-bas
  • La lactation
  • Le sevrage du porcelet

Ce cycle de production intense est source de stress pour la truie, mais aussi pour le porcelet. Lors de la dernière étape du cycle le porcelet est séparé de la truie, c’est le sevrage.

Dans la nature, le sevrage est un processus lent et progressif, mais aujourd’hui les porcelets sont confrontés à une combinaison de stress auxquels ils doivent s’adapter rapidement : alimentation, environnement, stress social, séparation maternelle, etc.

La période autour du sevrage est une étape clé qui détermine le bien-être et la performance à long terme de l’animal.

 

Que se passe-t-il réellement durant le sevrage?

Effets du sevrage sur les porcelets (sociaux, alimentaires, sanitaires)

Le sevrage des porcelets implique une série de changements radicaux :

  • Relations: Tout d’abord le porcelet est séparé de sa mère, il va continuer de grandir avec d’autres portées d’animaux du même âge. Ce changement peut être source de troubles entre les porcelets (luttes, blessures, hiérarchie…).
  • Environnement: Le porcelet change de bâtiment, il doit s’habituer à de nouvelles conditions environnementales (température, hygrométrie, circulation de l’air).
  • Alimentation: Une conséquence immédiate du sevrage est une réduction drastique de la consommation alimentaire pendant un certain temps suivit d’une phase de suralimentation rapide et massive.

De plus, la forme et la composition de l’aliment vont changer, le porcelet va passer du lait à l’aliment solide (granulé) et à l’eau de boisson.

 

Des changements sources de stress

Tous ces changements rencontrés lors du sevrage ont des conséquences physiologiques :

  • Perte de la protection immunitaire de la mère : statut immunitaire transitoire et immature
  • Perméabilité intestinale accrue, risque de passage de pathogènes
  • Perturbation du comportement alimentaire.
  • Troubles digestifs et diarrhées

Cet ensemble de conséquences négatives du stress porte atteinte à l’équilibre de la microflore, la structure intestinale et les défenses naturelles du porcelet.

 

Quelles solutions pour faire face à cette période ?

Pour faciliter cette transition, de nombreux traitements médicamenteux tels que les antibiotiques et l’oxyde de zinc sont habituellement utilisés. Cependant, ils ne représentent plus une solution durable et les éleveurs ont besoin d’alternatives.

D’autres solutions existent telles que la levure vivante LEVUCELL SB. Elle peut participer à la préparation de l’intestin du porcelet à faire face au stress du sevrage en améliorant ses fonctions intestinales. Le dérivé de levure YANG est aussi une alternative en permettant la réduction du risque d’invasion de pathogènes dans l’intestin de l’animal.

 

Anthony Bétard, éleveur Ferme Pilote de porcs (La Sablière – Vendée) témoigne :

Anthony Bétard (éleveur Ferme Pilote - porc)« En 2008, c’est simple on mettait des antibiotiques sur toute la durée de la nurserie et on injectait les cas critiques ! Maintenant, il n’y a plus d’antibiotique dans les aliments. C’est une économie de temps et d’argent ! Et je suis fier d’élever mes porcelets sans antibiotiques !  On avait des épisodes de diarrhées dès l’entrée en nurserie et à la transition… Maintenant avec Levucell SB et YANG on n’a plus rien après sevrage et pendant la phase de nurserie ! Les petits porcelets consomment bien et il n’y a plus de diarrhées.  À 18 jours après sevrage, on a gagné en homogénéité. Les lots de porcelet sont plus lourds, c’est mieux pour les engraisseurs. »

Découvrez en détail nos solutions pour supporter les stratégies de démédication durant la période du sevrage des porcelets