Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]
Actualités

07 Mar 2018

Les solutions Lallemand: clés du succès de la période peri-partum

07 Mar 2018

La phase peri-partum est une période qui influence fortement les performances de la future lactation, la santé et la reproduction des vaches laitières. Les animaux ne réussissent pas toujours à s’adapter à cette phase critique, puisque l’on observe 75 % d’incidence de maladies au cours du premier mois qui suit le vêlage.

Une période charnière pour les vaches laitières…

La transition dure trois semaines avant vêlage jusqu’à trois semaines après vêlage. C’est une étape critique, au cours de laquelle la vache doit faire face à d’importants changements métaboliques et physiologiques.

La transition se caractérise par une balance énergétique négative due à :

  • Une augmentation des besoins (production laitière)
  • Une diminution de l’ingéré

Le poids vif et la note d’état corporel sont fortement affectés, et des troubles métaboliques (cétose) ou reproductifs peuvent survenir. En conséquence, la production laitière, la longévité et la reproduction de la vache peuvent être altérées.

… et leur microflore

La plupart des effets négatifs de la transition ainsi que les changements nutritionnels impliqués peuvent également avoir un impact négatif sur l’équilibre et le bon fonctionnement du rumen :

  • L’équilibre entre les microflores fibrolytiques et amylolytiques (productrices d’acides) est modifié du fait d’une part d’amidon plus importante dans la ration
  • Le pH du rumen diminue, pouvant entraîner acidose et troubles de santé associés
  • Le développement des papilles ruminales est altéré

Cette période peut représenter d’importantes pertes économiques pour l’élevage.

Renforcer les fonctions ruminales pour optimiser la production

Les résultats d’une étude conduite en Espagne sous la supervision de l’IRTA (Institut espagnol de recherche et technologie agroalimentaire) ont démontrés qu’au cours de la phase peri-partum, l’ingestion de levure vivante spécifique ruminant Saccharomyces cerevisiae CNCM I-1077 (LEVUCELL SC) peut aider à optimiser la production de lait et le poids vif des vaches laitières.

Un mois après le vêlage, les vaches ayant reçu LEVUCELL SC dans leur alimentation étaient en moyenne plus lourdes de 9,7 kg que les vaches du lot témoin (non supplémentées) et avaient produit 1,0 kg de lait (corrigé pour l’énergie) de plus par jour que les vaches du lot témoin (+2,5%).

 

D’autres bénéfices liés à cette supplémentation ont aussi été identifiés pendant cette période clé :

  • sur le fonctionnement du rumen : contribution à la stabilisation de la microflore digestive, réduisant les bactéries indésirables
  • sur le comportement des vaches: les animaux supplémentés passaient plus de temps allongés que ceux du lot témoin, signe de bien-être

En contribuant à un meilleur équilibre et un meilleur fonctionnement du rumen, LEVUCELL SC peut améliorer les performances des vaches laitières durant la phase peri-partum, représentant ainsi un outil intéressant pour la gestion nutritionnelle au cours du vêlage.

 

Effet combo contre le stress oxydant

Comme le rapporte Laurent Dussert (Global Ruminant Category manager) dans un entretien à Web-Agri, autour du vêlage, le status antioxydant des animaux est aussi fortement affecté, générant un stress oxydant tant pour la vache que pour le veau.

Lallemand Animal Nutrition a développé deux solutions antioxydantes à utiliser en complément de LEVUCELL SC en période de transition:

  • ALKOSEL: une levure inactive enrichie en sélénium sous forme organique qui joue un rôle primordial sur les défenses immunitaires des animaux. Ce sélénium influence le status antioxydant et donc la fertilité et la qualité du lait (comptage cellulaire)
  • MELOFEED: une solution antioxydante innovante obtenue grâce à la lyophilisation de jus et de pulpe de melon, naturellement riche en antioxydants primaires superoxyde dismutase (SOD). Ces enzymes contribuent à lutter contre le stress oxydant des cellules, et à activer les défenses naturelles des jeunes animaux

Une étude conduite en Suisse par Lallemand Animal Nutrition a démontré les effets positifs d’une complémentation MELOFEED et ALKOSEL chez les vaches laitières en lactation.

Le TAS (Statut Antioxydant Total) est un indicateur global des défenses antioxydantes. Après 4 semaines de complémentation avec l’association MELOFEED/ALKOSEL, le statut antioxydant total a augmenté individuellement pour chaque vache et en moyenne de 9% (p < 0,001).

L’e­ffet positif le plus important a été observé chez les vaches laitières en début de lactation, confirmant ainsi l’e­ffet bénéfique de la complémentation associant MELOFEED et ALKOSEL durant la transition et le début de lactation.

 

Tous les produits ne sont pas autorisés sur tous les marchés, et les allégations associées autorisées dans toutes les régions.