Lallemand Animal Nutrition
Europe - Français   [ Changer ]
Actualités

09 Oct 2018

Un dérivé de levure spécifique peut contribuer à réduire l’impact de la coccidiose chez les poulets de chair

09 Oct 2018

I. Giannenas de l’Université Aristote de Thessalonique et V. Demey, Lallemand Animal Nutrition

 

Lors de la 15ème European Poultry Conference à Dubrovnik (Croatie) Lallemand Animal Nutrition a confirmé son engagement dans la recherche en nutrition avicole. Partenaire de l’événement, Lallemand a présenté six nouvelles études sur les bienfaits des probiotiques, des dérivés de levure et des antioxydants dans l’alimentation des  volailles. Deux des études ont montré pour la première fois le potentiel d’un produit de fractions de levure multi souches pour aider à réduire l’impact de la coccidiose chez les poulets de chair.

La résistance aux anticoccidiens est une préoccupation majeure pour les producteurs de poulets de chair et des stratégies alternatives visant à contrôler la coccidiose sont nécessaires. Des solutions nutritionnelles ont été proposées dans le cadre de programmes de gestion globaux. Deux études menées en partenariat avec l’Université Aristote de Thessalonique (Grèce) ont permis d’évaluer le potentiel d’un produit multi-souches de fractions de levure en poulet de chair, seul ou associé à des anticoccidiens.

impact de la coccidiose chez les poulets de chair

La première étude a été conduite sur 192 poussins de un jour afin d’évaluer l’effet du dérivé de levure associé à la salinomycine anticoccidienne sur la santé intestinale et la performance des poulets de chair. Les oiseaux ont été exposés par voie orale à un mélange des trois oocystes coccidiens les plus communs en poulets de chair. L’étude a montré que la combinaison améliore considérablement la santé intestinale chez les oiseaux atteints de coccidiose:

  • Meilleur équilibre du microbiote intestinal
  • Des lésions intestinales moins graves
  • Des villosités digestives plus hautes

Dans le deuxième essai, différentes doses du dérivé de levure ont été évaluées en présence de différents agents pathogènes (Eimeria acervulina, E. maxima et E. tenella). Les lésions intestinales sont moins importantes et la mortalité liée à la coccidiose a été réduite numériquement avec le dérivé de levure. L’efficacité alimentaire a également été améliorée.

L’étude a ainsi montré que les fractions de levure multi-souches peuvent contribuer à atténuer l’effet négatif de la coccidiose chez les poulets avec un effet dose.

 

Pour plus d’informations sur la liste complète des études présentées à l’EPC, n’hésitez pas à nous contacter.

 

LISTE DES ÉTUDES SCIENTIFIQUES PRÉSENTÉES À LA 15 ÈME EUROPEAN POULTRY CONFERENCE :

  • Giannenas, V. Tsiouris, E. Bonos, V. Demey, G. Filliousis, I. Georgopoulou, I. Stylianaki, P. Florou-Paneri, E. Christaki. Effect of a multi-strains yeast fractions product plus anticoccidial on performance and gut health of broiler chickens under Eimeria challenge (oral presentation)
  • G.F. Mathis, B. Lumpkins, V. Demey and E. Chevaux. Anticoccidial efficacy of a multi-strains yeast fractions product in commercial broiler chickens exposed to a mixed challenge of Eimeria  acervulina, E. maxima, and E. tenella (poster).
  • V. Demey, E. Chevaux, F. Barbé, and M. Castex. Scientific review of selenium enrichment data in different organs in broilers fed organic selenium source (Alkosel) (poster).
  • V.Demey, E. Chevaux and F. Barbé. A multi-analysis evaluating the effect of Pediococcus acidilactici MA18/5M on performances of broiler chickens and laying hens (poster).
  • V. Demey, E. Chevaux and F. Barbé. Reduction of contamination of broiler carcasses with Salmonella spp. Through the supplementation with Saccharomyces cerevisiae boulardii CNCM I-1079: a multi-analysis (poster).

 

Tous les produits ne sont pas autorisés sur tous les marchés, et les allégations associées autorisées dans toutes les régions.